Investispro

Est-ce rentable d'investir dans les pompes funèbres pour animaux ?

La réponse est tout de suite un Oui, c’est une affaire fleurissante même. Aujourd’hui, la loi est du côté des pompes funèbre animal, et c’est vrai que c’est un métier passionnant et intéressant comme les autres.

Observons la journée d’un centre funèbre animalière

Quand on entre dans un pompe funèbre animal, on entend des pleurs, des marmonnes, et tout le monde ne sourit pas dans cette agence. Oui, c’est le croque-mort, mais ce n’est pas aussi flippant que cela. Mais au bout de 30 minutes, on commence à pleurer avec la famille, surtout en voyant les photos qui se sont défilées sur le grand écran. Le bureau est bien aéré et lumineux, sauf qu’il y a la paix dans cet endroit. Des plantes vertes et des fleurs partout, des statuts de chiens et chats, une étagère avec des urnes funéraires, des catalogues que les gens regardent passionnément. Et une salle fermée où on entend des cris, des pleurs et des histoires fascinants. Donc, oui, une pompe funèbre pour animal a du monde et le programme est assez chargé. Justement, une obsèque animal est en train de s’organiser pour un chien de salon qui va être euthanasié, car selon le vétérinaire, il a le cancer.

Organiser une obsèques animale

Il y a plusieurs façons de s’occuper de la dépouille d’un animal. Cela peut s’agir d’une inhumation comme celui des humains, avec le choix d’un cercueil qui est en carton, idéal pour un animal moins de 50 kg. Le prix varie entre 160 à 450 euros avec le choix de son cercueil et toute la préparation de la cérémonie. La dépouille sera enterrée dans le jardin s’il peut l’accueillir, ou dans un cimetière public pour animal avec la location de parcelle pour 45 euros par an. Pour une crémation, il y a deux possibilités, une crémation publique qui coûte 50 euros tandis qu’une crémation individuelle ira jusqu’à 200 euros avec le choix de l’urne qui va être récupéré par la famille. Et aussi, l’empaillage, qui est définit suivant la taille de l’animal, mais cela commence à 350 jusqu’à 1 500 euros. Pour les gros animaux comme le cheval ou une vache, il peut être enterré dans la place publique.

Alors, n’est-il pas un business très intéressant une société de pompe funèbre animal, en plus, il n’a pas besoin de beaucoup de personnel, mais il faut juste qu’ils suivent une formation.

Actus

  1. 12 Déc. 2018Apportez des solution à vos problèmes internes14
  2. 30 Nov. 2018Combien faut il investir pour sa communication ?29